Besançon
Ville Horlogère
Capitale du temps

Quand Besançon devient capitale de l’horlogerie française, à la fin du 18e siècle, l’industrie horlogère suisse est frappée par le chômage et ses horlogers franchissent une frontière encore poreuse pour s’installer à Besançon.

La France encourage et entérine ce mouvement d’immigration par un décret qui, en 1793, fonde la Manufacture Française d’Horlogerie à Besançon. C’est seulement vers 1860 que l’on peut considérer la greffe comme réussie : l’industrie horlogère bisontine s’impose alors dans les Expositions universelles de la fin du siècle; l’Ecole d’horlogerie est fondée en 1860.

Créé en 1882, l’Observatoire de Besançon a pour vocation première de donner l’heure juste. Depuis, la Franche-Comté, et sa capitale du temps ont vu le monde de l’industrie horlogère se faire et se défaire…

Aujourd’hui, Besançon est le pôle européen des microtechniques et le pôle mondial des temps fréquence.

Avec les créations d’UTINAM Besançon, la ville retrouve son emblème d’antan. Les horloges sont fabriquées à 100% en Franche-Comté.

UTINAM est la devise latine de la ville de Besançon et signifie «si seulement» «tout ira bien…».

fontaine UTINAM place leclerc besançon horloge comtoise contemporaine design
horloge astronomique horloge comtoise utinam besançon auguste lucien vérité

L'horloge
astronomique

Cette pièce construite par Auguste-Lucien Vérité à la fin du XIXe siècle et installée dans la cathédrale Saint Jean au coeur du centre ancien de Besançon, est considérée comme un chef-d’oeuvre du genre.

Elle est composée de 30 000 éléments et présente 122 indications toutes interdépendantes :
l’heure locale est à 20 endroits dans le monde, la date, la saison, la durée du jour et de la nuit, le nombre d’éclipses lunaires et solaires, l’heure solaire, les solstices et équinoxes…

horloge astronomique horloge comtoise utinam besançon auguste lucien vérité

Le musée
du temps

C’est dans un palais renaissance que ce musée inédit raconte tout le savoir-faire horloger de Besançon et de la Franche-Comté.

Interactif et ludique, le Musée du Temps démonte les concepts et les mécanismes pour mieux décrypter le temps.

Des horloges astronomiques à l’écho de la fréquence, du quartz aux horloges atomiques, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, tout ici est (dé)mesure…du temps.

musee du temps horlogerie horloge comtoise utinam besançon philippe lebru
observatoire de besançon horlogerie horloge comtoise utinam besançon philippe lebru

L'observatoire,
le cetehor

A la demande des horlogers Bisontins désireux de s’aligner sur la précision de leurs farouches concurrents helvètes, la ville se dote d’un observatoire astronomique, météorologique et chronométrique.

Outre la production de l’heure exacte, l’observatoire propose aux horlogers un organisme certificateur indépendant.

On appose sur les montres, un poinçon « Vipère » qui atteste d’une certification chronométrique d’excellence.

observatoire de besançon horlogerie horloge comtoise utinam besançon philippe lebru

"L'horlo"

La fameuse école nationale d’horlogerie coiffe Besançon et la Boucle de sa façade art déco et de ses illustres savoir-faire.

Inauguré en 1933 par le président Lebrun, l’établissement situé avenue Villarceau abrite une école, l’Institut du chronomètre.

Aujourd’hui, l’Ensmm prend le relais avec une section microtechnique et design dans les domaines du luxe et de la précision notamment dédiée au secteur de l’horlogerie.

école d'horlogerie de besançon horloge comtoise utinam besançon philippe lebru